Eau minérale

Grâce à leurs sources minérales et thermes uniques, Scuol, Tarasp et Vulpera étaient déjà des lieux de cure connus dans le monde entier il y a une bonne centaine d’années. Cette eau spéciale et riche en minéraux attirait des milliers d’hôtes prospères (dont des écrivains, des poètes et des figures de la noblesse) en Engadine afin de profiter des bienfaits des cures de boisson et des bains d’eau minérale.

 

Les sources minérales mentionnées dès 1369 sont aujourd'hui encore le signe distinctif du lieu de villégiature de Scuol et environs. Presque toutes les sources peuvent encore être découvertes et leur eau goûtée à « Bogn Engiadina », aux fontaines des villages et le long des salles des pompes de l’Inn historiques.

Sur seulement six kilomètres, plus de 20 sources minérales jaillissent le long des deux rives de l’Inn et constituent ainsi la base ancestrale du tourisme thermal de Basse-Engadine. Elles doivent leur existence au phénomène géologique de « fenêtre » qui s’est creusé entre Giarsun et Pfunds. Outre les sources minérales, des sources de dioxyde de carbone pur appelées « mofettes » sont également présentes, que l’on reconnaît pour la plupart très bien aux couches colorées cernant leur ouverture.

Faire l’expérience de l’eau minérale

  • par une visite de Bogn Engiadina Scuol et de ses ensembles de thermes et saunas
  • au bain irlando-romain de Bogn Engiadina
  • Hormis dans les bassins d’eau froide et d’eau salée, vous trouverez de l’eau minérale pure dans les sources de Vi, de Sotsass et de Tulai
  • sur le parcours des eaux minérales de Scuol et environs

Il est en outre possible de goûter aux différentes eaux très riches en minéraux des sources, fontaines ou établissements de boisson de la région. 

Vous avez hâte de savoir en quoi notre eau minérale est si particulière? Découvrez-le en lisant la fabuleuse histoire des sources de Basse-Engadine qui vous informe sur chacun des minéraux qu’elle contient (magnésium, calcium, fer et bien d’autres encore).